A DECOUVRIR
9.5/10

Halo - Test

Halo, c'est juste quatre petites lettres pour une vraie révolution dans un genre qui commençait à tourner en rond : le First Person Shooter (Doom-like si vous préférez). Halo, c'est aussi un jeu qui est né dans la douleur des uns et pour le bonheur des autres. A la base du jeu, on trouve Bungie Software, les développeurs des célèbres Marathon et Myth. Annoncé à l'origine sur Mac avec un portage PC par la suite, les premiers screenshots étaient très prometteurs. Perçu comme un jeu d'action tactique, le jeu a acquis une grande réputation au fur et à mesure des salons. Dans le même temps, Microsoft peaufinait ses plans de domination du monde des consoles avec la Xbox et il se sont vite rendu compte qu'il fallait un jeu phare pour le lancement qui plairait à coup sûr au public américain et européen. Alors ils ont appliqué la méthode Bill Gates : le rachat. Bungie Software a été racheté par Microsoft et Halo est devenu une exclusivité de la grosse boîte noire. Après un an et demi de carrière, le jeu s'est vendu à trois millions d'exemplaires et arrive enfin sur PC, porté par Gearbox Software à qui on doit Opposing forces, un addon pour un autre FPS culte, Half-Life.

Voilà pour la petite histoire. Revenons à la version Xbox que j'ai testée et avançons un peu le temps, jusqu'en 2552 pour être plus précis. L'humanité a conquis bien d'autres planètes et a même rencontré une civilisation extra-terrestre : les Covenants. Pas de chance, le haut clergé de ces derniers considère les humains indignes de leurs dieux et décide de se lancer dans une guerre sans merci. Les défaites humaines se suivent et les hommes décident qu'il faut tout faire pour empêcher les Covenants d'atteindre la Terre. Ainsi, les vaisseaux pris en chasse sont forcés de suivre des chemins détournés voire aléatoires pour rejoindre la Terre. Sur la planète Reach, fer de lance de la colonisation, des humains sont modifiés pour en faire de super guerriers dans le cadre du projet Spartan-II. Seulement, Reach est attaquée et sa population massacrée. Un seul vaisseau, le Pilar Of Autumn (PoF), celui du capitaine Keyes, réussit à s'enfuir. Après un saut aléatoire dans l'hyperespace, il se retrouve à proximité d'une planète en forme d'anneau appelée Halo. Seulement, les Covenants sont là aussi et attaquent le Pilar. C'est là que vous intervenez, le Master Chief, le dernier survivant du projet Spartan-II équipé d'une armure de combat à bouclier énergétique, le soldat parfait. Evidemment, après une série de combats très violents à bord même du Pilar, le vaisseau va s'écraser sur Halo et vous allez « atterrir » sur cette planète avec votre courage, un flingue et un fusil d'assaut. Pour vous aidez, on a téléchargé en vous Cortona, l'IA du PoF qui contient des données sensibles sur la Terre. De plus, beaucoup de marines ont aussi survécu et n'attendent que vous pour les guider contre les Covenants. Plus tard, attendez-vous à affrontez un parasite très efficace et à faire face à une arme d'une puissance jamais vue. Vous l'aurez compris, le scénario d'Halo donne dans les plus grands classiques de la SF mais n'en reste pas moins passionnant avec ses rebondissements et ses moments dramatiques. Le must reste la fin car elle annonce bien entendu une suite.

Mais place à l'action car nous ne sommes pas dans un jeu d'aventure mielleux mais bien dans un FPS militaro-futuriste de haute volée. Dès le départ, on entre dans le vif du sujet avec la bataille à bord du Pilar. Les tirs ennemis fusent de partout, les marines répliquent, les hommes meurent, les explosions pleuvent et on vous guide dans cette pagaille à travers les entrailles du vaisseau. Tout semble assez scripté mais on oublie rapidement cette impression quand on choppe enfin un flingue et qu'on commence à se battre. On rentre instantanément dans le jeu et on part casser du Covenant. Plus tard, on débarque sur Halo et les attaques reprennent de plus belle. On découvre un deuxième aspect du gameplay : les batailles dans des maps immenses comme de gigantesques plaines ou des hautes montagnes contre des vagues d'ennemis. Souvent, vous serez accompagné de marines qui combattront à votre côté, renforçant l'immersion au sein même de la guerre. Certains assauts contre des positions Covenants qui vous canardent resteront à jamais dans l'histoire des jeux vidéo. Les scripts définissant quelques actions sont présents mais savent se faire très discrets. On est à des années lumières d'un Medal of Honor de ce côté même si on retrouve la même intensité des batailles. Le comble du bonheur est dans l'utilisation des véhicules. Les Covenants vous attaquent souvent à bord de véhicules volants de petite envergure ou de gros blindés. Mais ils ne sont pas les seuls. De nombreuses phases de jeu se déroulent à bord de warthogs, des gros buggys équipés d'une mitrailleuse lourde. Vous allez donc les conduire sur de longues distances avec un coéquipier comme mitrailleur en écrasant tout ce qui bouge. Parfois, vous aurez même un deuxième coéquipier équipé d'un fusil de sniper. Mieux encore, vous allez pouvoir conduire les véhicules ennemis et réaliser des cartons à bord de ghosts, des moto-jets blindés.

Les armes sont assez nombreuses et vous pouvez ramasser celles des covenants : fusil d'assaut, blaster surpuissant, fusil de sniper, bazooka, fusil à plasma... Une des idées de Halo très intéressante est que vous ne pouvez porter que deux armes au choix. A vous de choisir les bonnes et quelle stratégie adopter selon le contexte. Emporter un fusil de sniper sera efficace à très longue portée mais ne servira à rien contre les blindés... Pour la première fois dans un FPS, les grenades jouent un grand rôle. Vous pouvez porter 4 grenades à fragmentations et 4 grenades à plasma, ces dernières collant à vos ennemis. Apprendre à les lancer est primordial et vous sortira de bien des situations désespérées. Le plus jouissif reste le coup de crosse que vous pouvez balancer au corps à corps qui vous permet en plus d'économiser des balles bien précieuses. Comme le disent des gens bizarres dont les pieds sont caoutchouteux, sans maîtrise, la puissance de feu n'est rien. Et là, je l'affirme haut et fort : un FPS se joue bien mieux avec un pad qu'avec un clavier et une souris. Le stick gauche sert à se déplacer et à se baisser en laissant appuyé dessus. Le droit sert à tourner la tête et à zoomer en laissant appuyé dessus. Certes, on réagit moins vite qu'avec le duo clavier/souris mais les autres commandes sont bien plus instinctives : un coup d'index sert à envoyer des grenades avec la gachette gauche et à tirer avec la droite. On change d'arme, on allume sa torche et on saute en pressant rapidement un des boutons de droite. Les commandes répondent admirablement et même les plus réticents des FPS au pad prendront goût au système.

Croyez-moi, vous aurez besoin de cette jouabilité en béton pour affronter les Covenants. Quatre types d'ennemis vous affronteront : les petits craintifs, les petits espiègles qui se cachent derrière des boucliers que seules les armes à plasma peuvent désactiver, les troupes d'élites portant le même type d'armure énergétique que vous qui sont parfois invisibles ou qui vous tuent en un coup d'épée et enfin des colosses surarmés (les Hunters) qui se feront un plaisir de vous réduire en bouillie. Mais les Covenants ne sont pas juste forts et nombreux, ils sont très malins. L'IA a bénéficié de beaucoup d'attention et c'est impressionnant de les voir se cacher, envoyer des grenades, vous contourner, faire des stratégies d'équipe ou fuir quand leur chef se fait descendre. Et plus vous augmentez la difficulté, plus vous souffrirez. Si le mode normal reste raisonnable, le mode hard vous mettra à dure épreuve. Quant au mode légendaire... bah... bonne chance :) Votre armure énergétique se recharge automatiquement mais quand son niveau arrive à zéro, elle reste en panne durant un bout de temps et vos maigres points de vie ne tiennent pas longtemps. Heureusement, la vie et les munitions ne manquent pas mais vous tomberez souvent à court aux moments cruciaux. Très régulièrement, le jeu sauvegarde automatiquement votre progression même si parfois ce n'est pas dans le meilleur des cas. Vous serez très mécontent de sauvegarder avec un point de vie et quelques balles dans le chargeur.

Le level design de la plupart des niveaux est un modèle du genre. Paysages vallonnés, temples mystiques, intérieurs de vaisseaux, immenses espaces glacés ou couloirs de maintenance... tous ces niveaux servent un excellent gameplay. C'est bien stressant de devoir se cacher derrière les murs sur un pont alors que des Hunters vous canardent. Par contre, certains passages sont vraiment décevants. On repasse sans cesse dans les mêmes endroits et on répète les mêmes actions et les mêmes schémas d'attaque. Quoi qu'il en soit, prenez le temps de vous arrêter pour admirer les graphismes. Pour un des premiers jeux Xbox, on reste bouche bée. Les textures sont d'une beauté à couper le souffle, très détaillées et très bien appliquées grâce aux miracles du bump mapping, les particules énergétiques et les effets de plasma pleuvent, les reflets dans la glace, le métal de votre armure ou des vaisseaux sont légion...
Bien plus que le nombre impressionnant de polygones et une lumière volumétrique très bien gérée, c'est le moteur physique qui surprend. Chaque objet pèse son poids et vous le ressentirez lors des explosions. Il faut voir les ennemis, armes et véhicules voler à cause du souffle d'une grenade pour le croire. Par contre, la modélisation et la synchronisation labiale des humains ne sont pas encore au top.

Halo n'est pas né du néant. L'équipe de Bungie a regardé de nombreux films de SF et joué à pas mal de FPS qu'on retrouve dans leur jeu. On pense à Half-life pour l'ambiance de certains niveaux, la combinaison énergétique qui vous parle, quelques petits monstres très sournois qui vous sautent au visage et une arme lançant des projectiles autoguidés. Tribes semble avoir marqué les développeurs pour ses niveaux énormes, l'utilisation des véhicules et même le design des véhicules eux-mêmes. Doom est aussi très présent pour les longs combats dans des couloirs au shotgun contre des masses de zombies, à part que ceux d'Halo ont une fâcheuse tendance à se relever pour continuer à vous harceler et à foncer sur vous. Dans de tels moments, on pense aussi à Aliens surtout que votre fusil comporte un compteur de balles sur la crosse que vous verrez défiler bien trop vite. Enfin, on reconnaît Starship Troopers dans la forme des vaisseaux alliés, le design des armes et armures alliées, le sang phosphorescent des Covenants et les boules de plasma bleues envoyées par les blindés.

La partie sonore a été autant travaillée que le reste. Les armes font des bruits très convaincants et les voix des petits Covenants sont bien marrantes. Il faut imaginer ces petits êtres fuir en disant « je vais mourir » avec la voix de quelqu'un sous hélium. Pour un peu, on trouve ça attendrissant et on hésiterait presque à les tuer. La VF n'a pas fait l'objet du même soin et on ne sent pas trop de conviction dans les paroles du Master Chief et qui contraste avec toute la puissance que dégage le héros. La musique rattrape ce léger écart. Composée de choeurs pour les moments magiques et de violons électriques (à la Apocalyptica) pour les passages épiques, elle saura vous transporter encore plus dans le jeu. De plus et c'est une première technologique, tout le jeu est en Dolby Digital 5.1 ! Ceux qui ont la chance d'avoir l'équipement pourront entendre les balles et les ennemis arriver de tous les côtés.

Je n'ai pas encore pu tester à fond le mode multijoueur mais je peux d'avance vous dire que c'est la cerise sur le gâteau. A quatre sur la même télé ou jusqu'à 16 avec quatre Xbox en réseau, Halo propose 5 modes de jeu comme le classique capture the flag. Evidemment, les véhicules sont de la partie et vous pourrez même faire des courses de warthogs ! Autre chose qu'on aimerait voir plus souvent, il est possible de refaire toute la campagne un peu modifiée à deux sur une seule Xbox. Ca donne vraiment une autre dimension au jeu. On regrettera l'absence du Xbox live, bien pardonnable car cette possibilité est arrivée un an après la sortie du jeu.

Que dire de plus ? Halo est le meilleur jeu de la Xbox actuellement et le meilleur FPS, à la fois long (comptez 15-20 heures pour le finir en mode normal), prenant et innovant. Bien plus que de livrer une grosse baffe graphique, Bungie a su transcender le genre et lui redonner ses lettres de noblesse. Autant vous dire qu'on attend sa suite au tournant et que ses concurrents directs ont du souci à se faire.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    14 commentaires

    • Anonyme

      03/09/2003 à 00h00

      Répondre

      Alors là dire que halo est trop facile c'est que tu n'y as pas assez joué!!!! Halo est le meilleur jeu auquel j'ai jamais joué.Halo est beau, maniable, un peu court mais le multijoueur est encore mieux que n'importe quel FPS.

    • Anonyme

      16/03/2004 à 00h01

      Répondre

      Si tu n'est pas content de ce que t'offre ce jeux qui est sans doute l'un des meilleur (jeux de combats), et bien trouve toi un autre jeux. Mais je suis d'accord avec toi sur un point, il devrait y avoir des bots pour que lorsque nous avons finis la partie solo que nous puissions encore jouer à ce jeux en étant seul...

    • Anonyme

      17/03/2004 à 00h02

      Répondre

      Bonne critique!
      Je viens aujourd'hui de commencer la campagne en coopératif avec un pote et c'est un régal. par contre on n'arrive pas à sauvegarder au milieu d'une campagne!!!!
      C'est normal? 0_o

    • Shariban

      08/09/2004 à 00h03

      Répondre

      Vous ne pensiez jamais ravoir une sensation sur un FPS console depuis goldeneye sur N64, et bien Halo est là. Il vient combattre les covenants sur votre Xbox et pour votre plus grand plaisir. L'histoire tient sur une feuille de papier toilette, les covenants envahissent une planète et vous devez les arrêter.

      Véritable vitrine technique à la sortie de la Xbox, Halo a su se placer d'office comme une référence dans les FPS toutes machines confondues. Et ce n'est pas peut dire. Une intelligence Artificielle hors du commun. Ce FPS étonne encore maintenant. Graphiquement magnifique avec ses décors à perte de vue et ses ennemis magnifiquement modélisés. Rien ou presque ne peut être imputé à ce jeu, sauf les cut-scene très mal orchestrés et pas des plus belles. Qui a ses points positifs et négatifs, car avec ce systeme tous les joueurs de tous les niveaux peuvent jouer. Pour ce qui est de la musique, elles sont de très bonne facture ,même si elles ne sont pas inoubliables. Les phrases très drôles que peuvent sortir les ennemis en se faisant canarder sont à mourir de rire.
      En résumé, c'est le meilleur FPS console depuis goldeneye. Une magnabilité exemplaire (pour un paddle), que l'on retient parfaitement au bout des 15 premieres minutes de jeu (là où il y a le moins d'action, bravo les développeurs). Par contre je conseille à tous ceux qui voudraient y jouer de prendre un pad S car les boutons y sont mieux agencés.

      Verdict:
      J'achète, surtout vu le prix( compris dans l'un des nombreux pack Xbox)
      -Pour les fans de FPS allez y les yeux fermés, même pour les réticents de la manette sur un FPS (j'en fait partie)
      -Pour les autres un bon moyen de s'initier au FPS.
      C'est pour quand le 2 monsieur Bungie??

    • Kain2097

      28/02/2005 à 23h23

      Répondre

      Ahhhh Halo... Une bien longue histoire ce jeux. Véritable soufre douleur du jeux video, il n'en demeure pas moin une grosse turie pour les fanas du genre. Et quand je dis genre, cela signifie que Halo est plus qu'un FPS, c'est un véritable jeux de shoot.

      Le jeux a l'origine devait sortir sur pc, mais la X.Box avait besoin d'un gros jeux pour sont lancement, alors le projet fut balancer sur la console, pour retomber maladroitement sur pc 1ans après la sortie console. Résultat le jeux sur pc est assez mal programer. Il faut posséder une grosse bécane pour le faire tourner parfaitement. Voilà donc le gros défaut du jeux sur pc. En même temps la versions console ramait pas mal sur certaine portion du jeux.

      Mais quand halo tourne parfaitement sur un pc de ouf, le joueur assez intéligent pour comprendre que halo n'est qu'un massacre à la chaine d'enemis tous plus délirant les uns que les autres, dans un univers de SF parfaitement travaillé, le jeux déchire ça race!! L'ambiance du jeux est vraiment fascinante, cela est grandement dut au sublime thème musicaux, et au décorts vraiment spécial. Halo est vraiment beau, certe le paysage est pas très détaillé, assez plat, et peu varié, mais le monde de halo est vraiment fascinant. Les enemis quand a eux vont du soldat comique et peureux au gros guerrier. Là encore Halo est unique en sont genre. L'univers de halo est donc spécial, tout le monde n'aimeras pas forcément ce jeux rempli de couleur, de beauté, d'humour, et de combat non stop.
      De plus la jouabilité et calculer pour que le joueur n'ais pas a visé, ni a réfléchir. Tout ce joue sur les réflexes et le martelage de boutons. En un mots JOUISSIF.
      Le level design est très plat, mais cela vas dans le sens de l'espris du jeux.
      La duré de vie est vraiment correcte, certaine idées sont vraiment bonne, comme le fait de ne pouvoir porter que deux armes sur soit, ou la combinaison qui se regénère. Le personage que vous incarner et très charismatique, et le scénario simple, précis, et nerveux.
      Halo est une pure turie. Beaucoup de joueur (surtout sur pc), crache sur cette très bonne soupe. Se sont tout simplement des crétins pas finis. Le jeux passe mieux sur console, car sur console on est habitué a ce genre de jeux simple et brutal.
      VIVE HALO!!!

    • kou4k

      28/02/2005 à 23h50

      Répondre

      excactement!
      HALO est loin d'etre le meilleur sur pc(meme moyen a la vue de certains hits)...mais sur console, c'est le meilleur fps pour l'instant!
      mais il est facile,c'est vrai, et ca ne retire rien au plaisir.

    • Anonyme

      01/08/2005 à 13h10

      Répondre

      faut arrèter vous voyez les fps qui sortents sur consoles ? à coté de halo c'est à chier les autres !

      il a toutes les qualités du scénario aux graphismes en passant par des musiques de films,une maniabilités quasi égale au clavier souris,une durée de vie excellente,du suspens,un univers génial etc...

      et puis dire qu'il est facile c'est vraiment dingue:en légendaire c'est pour beaucoup un super challenge.si c'est pas votre cas ben soit vous ètes le mozart du jeu vidéo soit vous passez vos journées dessus

    • kou4k

      01/08/2005 à 21h08

      Répondre

      en fait, en légendaire ca m'a saoulé:
      déja parce que mettre 4 chargeurs pour tuer un seul mec, c'est pas mon trip(je suis plus de ceux qui aiment le réalisme...1 balle dans la tête ^^), et que l'IA est la même à part le fait qu'ils tirent bien plus vite.
      je l'ai quand même fini pour le principe.
      à quand le 3!!!

    • Anonyme

      02/08/2005 à 10h01

      Répondre

      donc tu reconnais que c'est pas si facile que ça !

      l'ia je crois pas avoir jamais vu de jeu s'approchant de halo !

    • Nicolas

      02/08/2005 à 10h24

      Répondre

      J'ai joué seulement à la version PC. Pour ma part j'ai été fortement déçu de la qualité du jeu, notamment pour sa durée de vie solo, son challenge, et surtout son level design que j'ai trouvé très très répétitif (je me souviens encore de cette espèce de base fléchée sans fin...). Je ne doute pas que sur console, il n'ai pas de mal à s'assumer comme un des meilleurs fps, mais sur PC, roi du fps, c'est vraiment autre chose...

    • Anonyme

      02/08/2005 à 10h48

      Répondre

      halo c'est sur xbox la version pc est ratée donc pour moi halo c'est un jeu xbox.le level design est répétitif pour une simple raison:le jeu devait etre à la base un jeu de stratégie,pui s'est muté en fps déstiné pour mac.avec le rachat de microsoft,il a fallut adapter la programmation au nouveau support.donc au lie de sacrifier du fun ou des graphismes les auteurs ont sacrifié un peu de level design c'est quand mème pas la catastrophe c'est d'ailleurs le seul défaut du jeu avec l'absence de bots

    • kou4k

      02/08/2005 à 18h36

      Répondre

      oueps, et meme avec toutes les consoles confondues, il reste le meilleur!
      sur PC apres, c'est autre chose etant donné les bijoux de beauté et d'originalité qui peuvent etres conçus; sur console, il faut s'adapter a la manette, a la puissance et au public, plus varié et plus jeune en général, pour plaire à la majorité. un jeu trop compliqué serait invendable.
      sur pc, il y a plus de jeux originaux car les organismes sont moins chiants et les joueurs plus amateurs de nouveauté.

      j'avoue, il est dur mais en légendaire seulement .

    • nico64

      08/10/2006 à 20h39

      Répondre

      Hin Hin! Pas d'accord! Halo est vraiment la référence du jeux vidéo de combat par excellence!!

    • el viking

      06/11/2008 à 20h38

      Répondre

      Covenants! c'est covenants! bougre de chroniqueur! pas convenants!!! ceci dit, l'erreur est humaine, précisement, aussi pour faire chier ces chiens de covenants, je te pardonne...


       Sinon, le mode multi joueur est sympa, particulièrement les parties missiles/drapeau...


       

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Rubriques