7/10

Absolutely Fabulous - 20 ans déjà

20 ans que les hippies-Gucci sèment le mauvais goût chic sur la BBC. Il était temps qu'on en parle un peu, avant qu'elles ne se crament complètement. Attrapez un Martini, un peu d'art africain fait main par ces enfants que vous sponsorisez à distance, et on est parti.

Dire que ces deux là avaient aussi une carrière avant. Ok, l'une versait déjà dans le comique mais l'autre, c'était tout de même Purdey, un des sex-symbol discrets de mon enfance. Alors voir débarquer un jour dans ma télé ces deux soixante-huitardes sur le retour, complètement irrespectueuses et défoncées, je peux vous dire que ça marque. Si vous cherchiez les vraies rock-stars de la télé anglaise, AbFab (comme on dit quand on est chic et branchouille comme Patsy et Edina) sont là pour vous.


Edina et Patsy.

Pitch me

Edina Monsoon (Jennifer Saunders) dirige une société de relations publiques. Sa meilleure amie, Patsy Stone (Joanna Lumley), est une journaliste de mode anorexique et alcoolique (et sans doute plein d'autres choses). Ensemble, elles passent leur temps à définir le chic et la révolte artistique, le tout sous influences diverses et variées (surtout ce qui est nouveau) et le regard inquisiteur de la fille d'Edina, Saffron (Julia Sawalha). Résidus des années 60, elles essayent d'incarner au quotidien l'esprit drugs, sex & rock n' roll, cherchant sans cesse l'éternelle jeunesse, sans toutefois pouvoir se détacher de leur petit confort bourgeois.


DR.

Trashy, baby

Trash, c'est le mot pour définir la série, ou tout du moins ses héroïnes. Elles boivent, essayent toutes sortes de substances récréatives, sont addict des régimes (secteur de la mode oblige), couchent avec des gloires passées du rock, s'invitent auprès des stars et jurent comme des charretières. Il y a bien Saffron, jeune fille cultivée et moderne, pour essayer de les retenir, mais allez stopper ces deux furies. Patsy Stone (jamais un personnage n'aura aussi bien porté son nom) est l'archétype même de la vieille gloire fanée qui s'accrochent aux oripeaux de sa jeunesse déjantée. Elle n'a rien avalé de solide depuis les années 70, a sans doute couché avec tous les groupes de ces années là auxquels elle aura survécu, et n'hésite pas à faire preuve de violence, et pas seulement verbale. Quant à Edina, elle n'hésite pas à exploiter, sous couvert d'humanitaire, les petites mains des pays en souffrance ou à harceler quelques célébrités mineures.


DR.

20 ans

Alors la question maintenant, est-ce drôle ? Bien entendu, la réponse serait subjective. Disons que la série est décalée. Au fur et à mesure des années, on constate que la plupart des shows télé sont de plus en plus policés. Ici, c'est l'inverse. Elles ne s'arrangent pas avec l'âge et n'hésitent pas à donner dans le très politiquement incorrect, voire dans l'affreux. A l'instar d'un David Brent dans The Office, elles n'hésitent pas à creuser de nouveaux paliers dans le provocant. Le problème est que c'est souvent un peu facile. Mais ça reste leur marque et leur succès, et 20 ans après, on les retrouve toujours aussi irrévérencieuses.


DR.

La série a été diffusée à maintes reprises en France, la dernière fois sur Arte. A l'occasion des 20 ans de la série, l'intégrale de la série sort en DVD chez France Télévisions Distribution et Comédie+ diffusera le vendredi 2 novembre à partir de 20h45 les trois derniers épisodes inédits.

 

Si vous aimez les langues de péripatéticienne, les vieilles punks en tailleur Lacroix et du trash comme seuls les anglais savent encore nous en offrir, n'hésitez pas, c'est la série pour vous.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques