6.5/10

2 Schuss

La critique du DVD.

A ma droite, Soren Prevost, fiston et héritier humoristique de monsieur Daniel Prévost, formé à l'académique Grosse Emission de la chaîne Comédie aux côtés de Cyril Hanouna, Jonathan Lambert, et des Robins des Bois, metteur en scène, acteur de séries et de ciné, et inénarrable interprète de l'un des deux 118-218. A ma gauche, Arnaud Gidoin, touche à tout du petit écran et des planches, passant du one man show à l'improvisation théâtrale en passant par les planches, les blagues de Laurent Ruquier, les blagues d'Arthur, et la présentation d'émission estivale à petit tirage (Ali Baba). Les deux compères se rencontrent artistiquement parlant sur le plateau de Totale Impro, version française de l'émission allemande Schillerstrasse, qui met en scène un panel de comédiens imaginatifs capables d'improviser avec un prénom et un bout de texte. Ensemble, ils imaginent le concept de 2 Schuss, surfant sur la mode plus ou moins actuelle des séries à épisodes très courts, et donnent naissance à Jean-Marc et Jean-Michel, deux sauveteurs de montagne pas avares en conseils de toute neige.


" - A votre avis, c'est une bleue ou une rouge celle-là ?
- Je sais pas, ça parait raide quand même.
- Hé, quelqu'un nous regarde !"
Et si chaque conseil, isolé, pourrait faire faire l'objet dans la plupart des cas d'un traitement sérieux destiné aux amoureux de la poudreuse et aux accros de la sensation forte et parfois suicidaire, vue de l'extérieur, il va de soit que ledit conseil sera très rapidement tourné en dérision. L'idée n'est pas vraiment de fournir une information avec humour et décalage, comme l'a fait en son temps les Pourquoi de Monsieur Pourquoi (Arnaud Gidoin inside), mais de partir d'un sujet connu des masses pour délivrer un petit sketch alimenté par les relations conflictuelles et la vie privée des deux sauveteurs. Les conseils sont divers et variés : comment ne pas se faire pulvériser par les chenilles des chasse-neiges, comment planter efficacement le bâton, comment choisir ses Moon-boots, ou encore comment draguer en altitude avec classe, chaque sujet étant traité en plus ou moins trois minutes. Difficile de s'enfiler le DVD d'une seule fois, certes, mais l'ensemble passe très bien en plusieurs sessions, et permet d'apprécier à leur juste valeur les running gags dispersés un peu partout.

Bien sûr, comme c'est souvent le cas dans ce genre de structure, tous les épisodes ne se valent pas, et certains ne feront pas rire, selon l'état d'esprit que vous afficherez au moment du visionnage. L'important est de garder en tête que 2 Schuss est un divertissement 1er degré, sans fioritures, reposant intégralement sur les épaules de deux comédiens principaux qui dévalent les pentes de leur série en plan-séquence, et qui ont dû se creuser la tête pour trouver de quoi alimenter une telle quantité d'épisodes. Tout n'est donc pas drôle, certes, et certains scripts font vraiment dans la facilité, mais on peut gager que les auteurs sauront tirer partie des critiques et améliorer leur création dans le cas d'une hypothétique saison 2 (qui n'est pratiquement plus hypothétique, mais j'aime bien les phrases avec plein de mots). Pour briser également la monotonie, Arnaud et Soren en appelle à un certain nombre de guest stars, comme Daniel Prévost (Jean-Daniel), Jean-Luc Lemoine (Jean-Jean-Luc), ou Vincent Desagnat (Jean-Vincent), qui suffisent généralement à fournir un bon épisode. Le potentiel comique d'acteurs comme Bruno Solo (Jean-Bruno) et Philippe Lelièvre (Jean-Philippe) font également ici des merveilles, même si l'ensemble du casting semble se prendre au jeu et ne démérite à aucun moment.

2 Schuss se constitue comme une petite série sans grande prétention, avec pour objectif unique de divertir les curieux qui oseront s'en approcher. L'ensemble, très premier degré, n'innove pas réellement dans son traitement mais répond d'une certaine qualité, pour peu que l'on soit ouvert à ce genre d'humour assez grand public. Arnaud Gidoin et Soren Prévost mène leur barque avec assurance, convenablement soutenus par un bon nombre de guest stars bienvenues. Le duo se retrouvera bientôt pour tourner la deuxième saison, et d'ici là, sortiront un nouveau DVD baptisé 2 Baigne, sur le même concept (mais à la plage, comme le suggère le titre).

Si le DVD répond d'une qualité technique très correcte pour ce type de programme (inutile de dire que le dernier cri des écrans plats numériques ainsi qu'un ensemble son 6.2 EX + Alpha The New Challengers n'est pas franchement pertinent dans le cas présent), il contient également un certain de bonus pas franchement indispensables mais toujours bienvenus, comme un bêtisier, et un énigmatique reportage sur la World Gourde Fondation, pour une durée totale d'environ vingt minutes.

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    14/02/2008 à 11h10

    Répondre

    je me suis acheté le DVD en début de semaine suite à ce que j'ai pu voir sur leur myspace .. Honnêtement je ne le regrette pas... Les running-gag sont excellents et imparables! et les deux Zouaves savent mener leur barque... ok, certains sketches sont moins accrocheurs que d'autres.. tout est affaire de subjectivité, encore que chacun y trouvera son compte.. mais il faut reconnaître les plaisirs qui se dégagent de ce DVD... Une mention toute spéciale pour le sketch de la triche au téléski (C'est purement énorme ... surprenant que vous n'en parliez pas plus), le ratrac avec bruno solo m'a scotché, philippe lelièvre est purement jouissif (big up pour son salut les petits mouflons).. et Daniel prévost restera le grand seigneur de la déconne... De la déconne à l'état pur, aucune prise de tête.... un excellent moment lors de soirée entre amis!! testé et approuvé  

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques